Marine, croisière et plongée » Activités aquatiques » Comprendre la plongée en apnée
Activités aquatiques

Comprendre la plongée en apnée

De son autre nom, plongée libre, la plongée en apnée est une forme particulière de plongée sous-marine. Elle se démarque par l’interruption volontaire de la ventilation. Elle diffère ainsi de la plongée en scaphandre autonome par l’absence de bouteilles contenant de gaz sous pression. Les adeptes de ce type de sport se comptent aujourd’hui par dizaine. Si vous souhaitez aussi le pratiquer, voici quelques détails qui pourraient vous intéresser.

Types et pratiques de la plongée en apnée

Pour en apprendre davantage sur ce type de sport, vous pouvez consulter le site https//lepetitplongeur.fr. Retenez toutefois que cette forme particulière de plongée se fait généralement dans le cadre de la chasse sous-marine. Le principe, c’est de s’abstenir de respirer pendant une dizaine de secondes. 

Il existe différents types de plongées en apnée. Nous avons l’apnée statique qui est la discipline de base de l’apnée.  Il consiste à retenir le plus longtemps possible sa respiration tout en étant en immersion. Il y a également l’apnée dynamique. Ici, il faut parcourir une distance importante sous l’eau. Elle se fait avec ou sans palmes.

Les techniques de base de la plongée en apnée

 

Apprendre la plongée en apnée

Comme tout exercice physique, la pratique de ce sport répond à des techniques bien précises.  La limitation de l’activité musculaire sous l’eau, est très importante pour l’initiation à la discipline. Cela exige une détente totale.

Les autres techniques varient suivant le type d’apnée pratiqué. On peut citer en exemple, la technique du canard. Elle consiste à plonger dans l’eau sans faire des gestes inutiles. Il s’agit de faire un angle droit avec ses jambes en restant en horizontale, la tête sous l’eau. De cette façon, on peut tendre le corps et descendre sous l’eau pendant que le corps est bien droit. La technique de palmage équivaut quant à elle, à un battement régulier des jambes avec les palmes. 

Bien d’autres techniques existent encore. Nous avons les manœuvres d’équilibrage ou compensation et la carpe.

Débuter et progresser en apnée

Tout aspirant à la pratique de l’apnée doit apprendre à surpasser sa peur. Découvrir la discipline peut effrayer. Toutefois, elle ne comporte aucun risque à partir du moment où vous avez une bonne santé. D’ailleurs, la pratique de l’apnée vous apprendra à gérer votre stress quotidien. Ensuite, il faut penser à intégrer un club pour pratiquer l’apnée et se choisir de bons matériels.

Pour en venir à la progression, il faut apprendre à travailler son relâchement. C’est une question d’ordre psychologique. Il est nécessaire de contrôler son flux mental pour y parvenir. Pour être performant, un apnéiste peut donc recourir aux techniques du yoga. Une profonde méditation permet une meilleure relaxation. Nous avons aussi les étirements. Ils permettent de donner davantage de souplesse aux muscles. 

Par ailleurs, l’amélioration de la performance en apnée exige des exercices réguliers. Aussi, la préparation physique est d’une très grande importance. C’est d’ailleurs le socle de toute activité sportive. Compenser sa plongée profonde peut être aussi salutaire. 

Pour tout conseil, retenez qu’il n’est pas facile de progresser avec ce sport. Cependant, en intégrant un club ou une école de plongée, la progression se fera plus aisément. Vous gagnerez donc à y songer.